Blabla, Running

4 astuces pour garder la motivation sur une SL en running

septembre 2, 2015
SL en running-rester-motivé-completementfraisy

Hier, une de mes lectrices m’a demandé quelques astuces pour arriver à tenir pendant ses sorties longues (SL dans le jargon du runner). Du coup, j’ai été plutôt inspirée et je vous livre mes 4 astuces perso pour rester motivée quand j’ai un coup de mou :

  • Se préparer une bonne playlist

On bannit : la radio. Sur une SL en running, si on n’est pas top niveau motivation on oublie la radio : 10 min de musique, dont une ou deux bien ramolo style « je t’aiiiiiiiiiiime, je t’aiiiiiiiiiiiiiime » (Lara Fabian pour ceux qui ne reconnaissent pas 😆 ) qui sont suivies de 10 min de publicités interminables dans lesquelles les annonceurs veulent faire passer leurs 2 promos et leurs conditions de vente en seulement 30 sec de publicité « voir détails en allant sur le site www.tunousemmerdeavectapub.com, conditions valables seulement du 01 au 05 septembre, mais pas partout lisez bien les astérisques invisibles en bas de la feui… ». Vous avez compris, au bout de 20 min on a envie de crier « TA GU********* » et de tout arrêter.

On adopte : la bonne playlist qui va bien. Pour entamer votre sortie longue dans de bonnes conditions, vous vous posez la veille et vous vous faites une playlist avec des musiques bien motivantes et qui ont un rythme à peu prés équivalent. Le tempo est important pour moi car j’ai tendance à me caler sur le rythme de la musique le peu de fois où je cours avec.

 

  • se rappeler de son objectif

On bannie : les excuses bidons pour stopper la course. Rien que le terme « sortie longue » peut en effrayer plus d’un, ne commencez pas à voir cette sortie running comme le truc impossible à réaliser. Prenez le temps de la réflexion, qu’est-ce qu’une sortie longue ? Simplement la même chose que d’habitude sauf que vous courez un peu moins vite et que vous tenez quelques kilomètres de plus. Si ce n’est que 3 km de plus c’est déjà génial, vous ferez encore mieux la fois d’après. (En revanche, il ne sert à rien de faire une sortie de 1h30 sous prétexte qu’on veut faire une sortie longue alors que vous ne courez pas plus de 20 min d’habitude, vous risquez la blessure. Allongez vos sorties longues petit à petit c’est la clé de la progression « tout vient à point à qui sait attendre »).

On adopte : la positive attitude et surtout on cultive notre mental d’acier quand on perd la motivation pendant notre sortie longue. Habituez-vous à vous rappeler pourquoi vous faites tout ça « C’est quoi mon objectif déjà ? Réaliser un premier 10 km ! Ça va pas se faire tout seul alors je vais me donner les moyens d’y arriver, je vais y arriver parce que je suis une winneuse !!! et je vais tout déchireeeer !!!! «  (après vous adaptez votre discours, lâchez-vous tant que ça vous booste 🙂 )

 

  • se tracer un parcours

On bannit :  le run improvisé. Si vous n’avez pas l’habitude de courir longtemps dans une sortie running, ne faites pas l’erreur de vous lancer à l’aveuglette. Premièrement parce que si c’est en ville, ça peut très bien se passer comme ça peut virer au cauchemar si vous avez à traverser 30 passages piétons, 10 feux rouges, etc. Si c’est à la campagne, vous allez avoir l’impression au bout de 30 min que vous avez couru longtemps et vous allez commencer à avoir ce genre de réflexion « ho je pense que j’ai bien couru au moins 45 min je suis claqué, allez je me fais un suspens, je regarde ma montre …… haaaaa mais ça ne fait que 28 min !!! » bonjour la galère après pour retrouver votre motivation …

On adopte : le parcours pré-défini. Toujours dans la même optique de réaliser cette sortie dans de bonnes conditions. Posez-vous la veille (ou le jour J, 10 min connectés en wifi dans les toilettes du bureau, ça marche aussi), choisissez un endroit qui vous interpelle, agréable visuellement c’est important aussi, et définissez un parcours assez long selon vos objectifs de sortie longue avec un point d’arrivée. Un grand parc, un sentier au bord d’une rivière, un parcours en ville, bref tant que vous vous dîtes à la fin « j’ai hâte d’y être » c’est dans la poche. De cette manière vous serez focalisez sur l’endroit où se termine votre sortie longue et non sur votre montre.

 

  • faire le point sur la vie quotidienne

On bannit : le focus sur les points négatifs de notre condition physique. Pas la peine de vous répéter pendant 50 min que vous n’en pouvez plus, que vous avez mal au genou et que votre respiration est bizarre. Cette sortie vous avez voulu la faire, vous n’êtes pas moins bon(ne)s que d’autres donc on se reprend et on adopte la positive attitude (encore une fois oui …)

On adopte : les sujets de conversations à soi-même. Oui, oui vous m’avez bien lue ! Franchement, s’il y a bien un jour ou vous pouvez faire le point sur vos 3000 préoccupations du moment, c’est pendant vos sorties longues. Alors ne soyez pas timides, c’est le bon timing pour programmer votre weekend, penser à la bonne recette healthy que vous allez vous faire en rentrant, réfléchir à comment vous allez annoncer à ChériChéri que vous avez craquer sur une paire d’escarpins alors que vous n’avez pas de tunes (sujet récurrent pour nous les filles), etc. Parfois même, certaines pensées vous boosteront pour avancer encore plus loin.

SL-en-running-garder-la-motivation

Voilà mes petites fraises, 4 conseils, de la bonne humeur, un peu d’humour, de quoi vous booster pour votre prochaine SL en running 😉

 

giphy-2-motivation-SL-en-running

 

You Might Also Like

5 Comments

  • Reply deltreylicious septembre 2, 2015 at 12:00

    Merci pour ces astuces !
    Deltreylicious

  • Reply Hollyvia septembre 2, 2015 at 1:22

    Sinon il y a aussi les Podcasts d’une émission de radio que l’on aime bien qui font bien avancer et on ne voit pas le temps passer (et pas de pub dans les podcasts, c’est l’avantage) !
    Un bon article en tout cas 🙂

    • Reply Marie La Fraise septembre 2, 2015 at 1:53

      Ha oui tout à fait, c’est bien de le souligner. c’est d’ailleurs quelque chose que je ne fais jamais mais à essayer 🙂

  • Reply AmelieB septembre 3, 2015 at 12:37

    top ton article, j’aime beaucoup 😉
    et puis… super jolie ta photo !

  • Leave a Reply