Running, Sport

5 conseils pour rester motivé(e) lorsqu’on débute en running

juin 27, 2016
garder la motivation quand on débute en running

Comment garder la motivation pour ne rien lâcher lorsqu’on débute en running ?*

On choisit la bonne période

Cela fait un moment que ça vous trotte dans la tête et vous êtes sur le point de sauter le pas mais vous sentez qu’au moindre hic vous allez lâcher. On dit souvent que le plus dure dans le running c’est de s’y mettre. Je suis d’accord et en même temps pas vraiment. Il n’y a pas de BON ou MAUVAIS moment pour se lancer mais il existe tellement de facteurs qui font qu’au bout de la 3e ou 4e sortie on se démotive et on oublie les bonnes résolutions. Je vous conseille de prendre certaines données en considération : L’hiver c’est un peu risqué, il faut beaucoup de motivation pour braver le froid et la pluie. Cette motivation vous allez l’acquérir au fil du temps mais ne sous-estimez pas le pouvoir du « canapé-plaid-télé » il est souvent la cause d’un abandon. Je trouve que le printemps est le meilleur moment pour vous y mettre, les jours s’allongent, il fait un peu plus chaud, vous aurez naturellement envie de vous aérer. L’été reste une super occasion de vous y mettre. Aussi, ne planifiez pas toutes vos sorties avec votre meilleure amie. C’est sur c’est plus motivant mais le simple fait qu’elle ne puisse se joindre à vous sur une sortie pourrait vous démotiver. En revanche, si vous avez besoin d’être entourée, vous pouvez vous inscrire dans un club d’athlétisme ou partager un entrainement avec des filles de votre niveau par le biais d’événement tels que « girlsrun ».

On s’équipe avec du bon matos spécialisé

Si vous éprouvez ce sentiment de satisfaction intense quand vous rentrez d’une bonne séance shopping, je vous assure qu’on éprouve la même chose quand il s’agit de s’équiper pour le sport. Aujourd’hui plus que jamais les marques font des efforts sur le côté esthétique des vêtements sportifs. Quand on est fière de ce que l’on porte on a envie de le montrer à tout le monde, c’est donc une bonne motivation pour sortir courir ! Au delà du côté esthétique, gardez en tête qu’être bien équipée permet d’éviter certaines blessures (au niveau des pieds pour les chaussures, au niveau du dos pour une poitrine mal maintenue, etc.).

On s’inscrit à une course

Ça y est vous vous êtes lancée, vous avez déjà quelques séances dans les jambes mais vous commencez à en avoir marre de courir pour courir. Une solution pour palier à ce problème et éviter tout abandon, c’est de vous inscrire à une course. En effet, en vous fixant un objectif, vous allez donner du sens à vos entraînements et vous pourrez même échanger avec d’autres personnes qui préparent la même course pendant toute la période d’entraînement, une source de motivation à ne pas négliger. Ne soyez pas trop ambitieuse si vous êtes débutante, inscrivez vous d’abord à un 5km et surtout documentez vous sur la durée nécessaire d’un programme d’entraînement pour une telle course. Pour moi cette méthode a été radicale c’est pour cela que je la partage avec vous.

On suit un programme d’entrainement

Une fois que votre course est bookée, il va falloir organiser vos entraînements et respecter un nombre de séances à faire par semaine pour espérer voir une progression. Si vous n’avez aucune idée de ce qu’il faut faire, je vous conseille de suivre des entraînements proposés dans les magazines de running comme Running ou encore VitalMag. Contrairement à ce qu’on pourrait croire ils ne sont pas fait que pour les runners confirmés et regorgent de bons plans d’entraînement spécial 5km ou 10km. N’hésitez pas à en sélectionner plusieurs pour choisir celui qui vous conviendra le mieux. Par la suite, lorsque vous aurez un peu plus de niveau et d’expérience, vous pourrez vous créer vos propres plans d’entraînement suivant vos objectifs. Important, lorsque la course et le plan d’entraînement sont sélectionnés, repensez votre planning de la semaine en fonction de vos séances et non le contraire ! Un peu compliqué au début, vous verrez que cela fait du bien de ne pas négliger ce petit moment « à vous ».

IMG_20160524_203600

On n’hésite pas à suivre les copains/copines sur les réseaux sociaux

Comme je le disais, aujourd’hui les réseaux sociaux sont une source inépuisable d’inspiration pour tout le monde. Les jours « sans », les coups de mou, les grosses flemme, vous pouvez aussi les surpasser quand vous voyez le post d’une amie, ou d’une personne X, qui relate le compte-rendu d’une séance juste terminée. C’est le genre de chose qui me donne envie de dire « pourquoi pas moi?! »

Vous avez maintenant quelques clés pour vous lancer et progresser en running. Bon courage à toutes !

*Article rédigé dans le cadre de ma collaboration avec Girls Run pour le projet Girls Run Box

You Might Also Like

6 Comments

  • Reply StepHh juin 27, 2016 at 1:26

    Certaines appli proposent également des programmes d’entraînement très bien faits. C’est comme ça que je m’y suis remise l’an passé. En plus on peut partager les résultats sur les réseaux sociaux, c’est motivant car les ami(e)s peuvent nous féliciter.

    • Reply Marie La Fraise juin 27, 2016 at 2:07

      Tout à fait, je n’en utilise pas mais c’est vrai que ça doit être assez motivant de suivre l’évolution des autres et de se challenger entre runners 🙂

  • Reply Margaux Lifestyle juin 28, 2016 at 10:36

    Ah… La course à la carotte ! C’est ce qui a le mieux fonctionné pour moi : la bonne note au bac, la montre GPS si je tenais plus de 4 mois (et qui du coup m’a poussé à continuer, parce que je n’allais pas foutre 150€ à la poubelle en m’arrêtant du jour au lendemain !), les dossards pour des courses officielles… Quoique en ce moment, ce qui fonctionne plutôt pas mal, c’est les événements en groupe ! Vive Jogg.In !

    • Reply Marie La Fraise juin 29, 2016 at 10:09

      Oui, j’aimerais bien l’expérimenter plus souvent les entrainements en groupe mais à Pau …. il n’y a pas grand chose malheureusement.

  • Reply chroniquesocontestiques septembre 13, 2016 at 8:02

    Merci pour ton article ! J’ajouterais « trouver un partenaire » 🙂 Je débute et en effet la saison peut ne pas être motivante. Par contre, j’ai pensé à trouver une partenaire en l’occurence. Chacune court également à côté et nous couplons nos séances de running avec des séances de natation.

    • Reply Marie La Fraise septembre 13, 2016 at 9:28

      Hello, super de te mettre au running, j’espère que tu vas tenir ☺ tu progresseras vite surtout si vous êtes deux à vous motiver

    Leave a Reply