Blabla

1 année clandestine aux cours de salsa, je vous raconte tout !

septembre 14, 2015

Aujourd’hui on parle salsa. Je suis vraiment très contente de pouvoir partager cela avec vous aujourd’hui et vous comprendrez pourquoi je ne l’ai pas fait avant en lisant cet article.

Commençons par le début, l’année dernière à cette période nous étions en pleins préparatifs pour notre mariage. L’envie de faire au mieux pour avoir le mariage que nous avions imaginé était au max et nous avions décidé de faire une surprise pour l’ouverture du bal. Les compilations de musiques et chorégraphies improvisées c’était du déjà vu et on avait vraiment envie d’impressionner nos invités autrement. Pas dans la complexité de la danse mais dans le fait de leur présenter quelque chose qui nous ressemble.

Pour ma part, je baigne dans la musique depuis que je suis petite et j’ai fait, entre autres, des percussions brésiliennes pendant quelques années. Ce style de musique m’apaise et si vous étiez chez moi vous entendriez souvent du son cubain sortir de ma cuisine ou du salon. A ma plus grande joie, ChériChéri adhère totalement à ce style de musique et, tous deux amoureux de voyages et de nature c’est tout naturellement que nous avons choisi le thème de l’Amérique du sud pour notre mariage.

À partir de là, le thème de la danse était devenu évident et nous avons décidé de nous inscrire dans l’association Sals’N Groove pour suivre des cours de salsa en groupe. (Point important à retenir, le dada de ChériChéri c’est le rugby, on ne peut pas être bon partout alors la danse et lui ça faisait deux. Vous comprenez pourquoi sans faire quelque chose de trop compliqué, tout le monde aurait été de toute façon sur le cul en nous voyant danser ;-)).  Ce n’étais pas évident au début, tant pour lui que pour moi. CheriCheri n’étais pas très à l’aise (vous me direz, normal ce n’est pas tous les jours qu’on voit des rugbymen faire de la salsa ;-)), et moi j’avais du mal danser proche avec d’autres personnes que lui. Et puis le temps est passé, les cours ont défilé, la bonne ambiance a suivi et nous avons pris goût à nos rendez-vous hebdomadaires du lundi soir. Il y avait pas mal de soirées organisées, soit dans des bars ou soit en privé avec des Dj cubains, mais nous n’y avons quasiment pas participé car nous craignions de nous faire griller par des connaissances de connaissances (ça peut aller vite et ça aurait été tellement dommage de gâcher la surprise si bêtement). Alors nous nous sommes abstenus tout en sachant que c’était en pratiquant en soirée que nous aurions encore plus vite progressé. Pas grave on se rattrapera cette année :-). Quelques mois avant le mariage, nous avons commencé à prendre des cours particuliers avec notre prof de Salsa, Jeff pour apprendre notre chorégraphie. Un investissement temps et argent, des ratés mais aussi des fou-rires, des moments de complicité et de beaux souvenirs. J’étais tellement heureuse que nous fassions cela ensemble!!!

Le 6 juin nous avons « clandestinement » participé à notre premier gala de salsa avec tous les cours de l’association. Tout le travail d’une année se résumant presque à une prestation de 3 minutes. C’était vraiment un chouette moment, d’autant plus que sans nous vanter (…si en fait je me vante hihi) on a été très bons !!  Dommage que nous n’ayons pas partagé cela avec nos proches, la tentation de leur dire était omniprésente mais nous avons tenu bon jusqu’au bout.

Salsa_salsngroove_completementfraisy

Derniers cours particuliers, la chorégraphie était dans nos têtes, les mauvais gestes corrigés, nous étions prêts. Le jour J, avec le stress et quelques verres ingurgités, nous avons eu quelques loupés, mais le final était le plus important et nous l’avons réussi.

WE DID IT !! La surprise était bien là, les invités sur le cul, et de les voir aussi contents nous a empli de joie, de fierté et de bonheur !

Et maintenant ?!?

Samedi après-midi j’ai fait un stage de salsa suelta (salsa cubaine individuelle) histoire de me dérouiller de l’été et j’ai enchainé avec une soirée animée par le groupe de Jeff, LA 64, les DJs Sugar On Sunday et Pascualito El Cubanito.

Nous voilà aujourd’hui, le 14 septembre, jour officiel de la rentrée des cours de salsa, Pour ma part, c’est sûr, je continue sur ma lancée et vous savez quoi, ChériChéri aussi :-). Je suis heureuse qu’il ait eu envie de continuer. J’ai de la chance 🙂

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply nadège dzidéesdenana septembre 14, 2015 at 1:17

    Superbe initiative et bravo pour avoir bluffer tout le monde !!!
    Ca m’a toujours attiré de danser avec mon amoureux mais lui son truc c’est plutôt le air guitar sinon nada !!
    Tant pis pour moi et très heureuse pour vous deux les amoureux

    • Reply Marie La Fraise septembre 14, 2015 at 1:24

      Merci ma belle,
      Je ne pensais pas non plus que CheriCheri adhèrerait à ça et puis à ma grande surprise si ☺ après j’imagine quˋau début il l’a fait pour me faire plaisir ce qui me touche encore plus ☺

  • Reply Vanessa, le Chat Rose septembre 14, 2015 at 2:25

    Très bonne idée ! Et tu as de la chance effectivement qu’il ait accroché. J’ai bien envie de me lancer dans la bachata moi, mais n’ayant pas encore le ChériCheri qui va avec, je vais commencer à réfléchir aux arguments à utiliser pour le convertir !! 😀
    D

    • Reply Marie La Fraise septembre 14, 2015 at 2:40

      Coucou Vanessa, au contraire lance toi, c’est vraiment super la bachata, si j’avais eu le temps de cumuler les deux j’aurais fait de la bachata également.
      Le plus dure ça sera de t’habituer à danser proche d' »inconnus » au début, mais après une fois que cette barrière est levée c’est vraiment top. (Et qui sait … tu le trouveras peut-être là-bas ChériChéri 😉 )

    Leave a Reply