Running, Sport, Sport&Forme

Le semi-marathon de Bordeaux en moins de 2h, bilan à J-1

avril 8, 2016
Semi-marathon de Bordeaux

Ça y est on y est presque, le semi-marathon de Bordeaux c’est demain ! J’ai hâte et en même temps j’ai peur d’y être. Deux semi-marathons, deux périodes de l’année, deux programmes différents, bref cette expérience m’a permis de faire un parallèle entre les deux. Une progression à l’horizon en terme de vitesse ? Aujourd’hui je vous dirais que je n’en suis pas si sûre que ça, réponse samedi ! Quoiqu’il en soit j’ai tenu à partager toutes les séances de ma préparation, les bons moments comme les mauvais. Je trouve en effet intéressant, même si chaque personne est différente, d’avoir un aperçu de l’investissement temps / énergie que peut représenter la préparation pour une telle course. Une chose est sure c’est que ce partage m’a permis de garder la motivation dans les moments de doutes et ce, grâce à tous vos gentils mots d’encouragement !

IMG_20160310_192613

Contenu des séances du programme sélectionné

Un programme divisé en 1/3 de sorties longues et 2/3 de fractionné c’était une grande première pour moi. Même si je cours depuis quelques années, il n’y a vraiment qu’en 2015 que j’ai osé élever le niveau  et j’avoue que je n’ai jamais mis l’accent sur le fractionné alors cette préparation a été très difficile pour moi. Ceci étant dit, je suis persuadée que seules ces séances m’ont permis d’améliorer mon allure de course (si quelconque amélioration il y a eu) et que dans tous les cas j’ai amélioré nettement la position de mes bras et mes jambes dans les temps de sprint. Forcement ça débloque pas mal de choses, et aussi épuisante et fastidieuse qu’ait été chaque course en sprint, j’ai ressenti de nouvelles sensations, des bonnes ! Comme je vous le disais sur les réseaux sociaux, mon gros point faible a été le fractionné sur la longue distance. Les 100, 200 ou 300 m ça passait encore mais le 400 m était vraiment très rude, surtout vu le nombre de séries qui étaient prévues dans le programme. De ce côté, même si j’ai fait toutes les séances, je n’ai pas tenu le chrono sur chaque série et c’est peut être ça qui me pousse à penser que j’ai visé un peu trop haut avec mon objectif.

En revanche, sur les séances longues je me suis fait plaisir, sauf exception quand la fatigue était trop présente. Cela m’a permis de découvrir d’autres pistes et chemins pour courir, la région de Pau est vraiment belle et regorge de dispositifs pour nous permettre de faire du sport. Bon après je me faisais surtout plaisir quand l’allure de course était indiquée à 10km/h, au delà, c’était une autre histoire ! Il y avait une séance dans le programme qui prévoyait 10km à allure de semi-marathon (soit 10,9km/h), j’ai clairement souffert, surtout sur les 3 derniers kilomètres (merci ChériChéri qui m’a poussé au cul!) alors je me dis que sur 21km ça va être dure de tenir.

contrôler le souffle après un entrainement_complètement_fraisy

Condition physique en général

Je me fais vieille !! Mais non je rigole je n’ai que 27 ans je ne vais pas commencer à me plaindre 😆 Je pense tout simplement que j’ai mal choisi la période pour me lancer dans cette préparation avec ce nouvel objectif. Avec tout ça j’ai été malade l’équivalent de 2 semaines sur 8 semaines de préparation donc on ne peut pas dire que j’ai été au mieux de ma forme. En même temps « c’est l’jeu ma pauv’ Lucette !! », je ne joue pas ma vie sur cet événement alors prenons du recul et relativisons.

Sur cette préparation je n’ai pas pris non plus de complément alimentaire type spiruline pour les articulations, chose que j’avais fait pour le premier. Je voulais simplement voir si ça m’avait vraiment aidé la première fois ou si c’était un peu du « fake ». Je pense pouvoir confirmer que la spiruline avait agit favorablement puisque je n’avais ressenti aucune douleur pendant toute la durée de la préparation alors que cette fois j’ai eu particulièrement mal sur le dessus du pied droit et le genou gauche. Donc, note à moi-même pour le prochain : ne pas négliger les compléments alimentaires pour les articulations !

IMG_20160327_124703

État d’esprit à J-1 du semi-marathon de Bordeaux

Même si ma préparation ne s’est pas déroulée comme je le voulais et qu’il y a de fortes chances pour qu’on se prenne une sacrée averse sur la tronche pendant la course, je suis à fond les ballons !

Je sais que je vais retrouver certaines personnes avec qui on s’est suivi ces 8 dernières semaines, on va pouvoir se motiver pendant la course pour certains et s’accueillir à l’arrivée pour les autres.

J’ai beau avoir couru 1 autre semi-marathon, ce sera pour moi la première « vraie » expérience avec une organisation de folie autour de l’événement, une foule de participants (19500 je crois), une médaille, de l’ambiance ! Ça me changera de Pau et ses 400 et quelques participants (je ne comprends toujours pas comment on peut faire autant de « non publicité » sur un tel événement après plusieurs années d’existence…bref !).

Et puis, cerise sur le gâteau, cette année mon « fan club » s’est agrandi, 5 proches (et peut-être même 8) ont gentiment proposé de faire le déplacement pour m’encourager alors je n’ai pas d’autre choix que de tout donner pour cette deuxième édition du Marathon de Bordeaux 😀

En quelques mots, j’ai hâte de découvrir le parcours de cette jolie ville en nocturne aussi difficile que sera de tenir sur 21 km !

Bon courage à tous ceux qui prendront le départ demain à 19h et 20h30 😀

préparation running semi marathon de Bordeaux_Complètement_Fraisy

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Danaé avril 8, 2016 at 8:01

    Tu vas tout déchirer !!

  • Reply Brightsideofus avril 10, 2016 at 9:00

    Et tu l’as fait ma belle bravo ! Tu peux être fière de t’être accrochée 🙂 j’ai gardé les compléments alimentaires que j’avais gagné grâce à toi et je pensais les utiliser pour la prépa de mon semi. Ton avis dessus me conforte dans cette idée !

  • Leave a Reply