Grossesse, Sport

Sport et grossesse #1

mai 9, 2017
Sport et grossesse_Complètement Fraisy

Bon ça y est, je peux enfin dire que j’ai repris une routine sportive. Les journées sont encore un peu rythmées par les travaux et autres rdv mais en m’organisant bien je réussis à garder un peu de temps pour moi. Tout d’abord parce que même si la fatigue se fait sentir, j’en ai besoin et pas seulement pour garder la forme physique. Vous le savez, le sport contribue à mon équilibre, j’en ai besoin pour me sentir bien dans mon corps et dans ma tête. Donc avec un peu de temps et d’énergie il n’y a pas de raison que je n’arrive pas à m’organiser !

Au début de la reprise, je m’étais dis « je ferais ça, ça et ça chaque semaine » mais honnêtement avec l’emploi du temps qui change tout le temps, la fatigue de certains jours à cause des nuits un peu mouvementées ou des journées bien chargées, pourquoi se cantonner à un programme strict ? La frustration n’est pas du tout la bienvenue pendant une grossesse alors autant se détendre le string et profiter pleinement du temps libre pour faire une activité que j’ai envie de faire sur le moment au lieu de la faire parce qu’il me manque 1 sortie marche sur les 3 prévues à la base. Je sais que je n’ai pas du tout le même discours que celui que je peux tenir lors que je prépare une course mais le contexte est complètement différent.

Vous êtes nombreuses sur Instagram à me dire que vous êtes admiratives du sport que j’arrive à pratiquer alors que je suis enceinte. C’est chouette, ça me motive beaucoup et me donne encore plus de jus pour continuer (oui, une femme enceinte a besoin d’être rassurée… 😉 ). Mais vous savez, il y a des futures mamans qui en font encore plus, bien plus que moi. Il y en aussi qui n’en font pas du tout et qui le vivent très bien tout simplement parce que le sport n’est pas une nécessité pour leur bien-être. Quoi qu’il en soit, ce qu’on peut se permettre de faire pendant la grossesse est avant tout lié à la santé de bébé et tout ce que je fais, je sais que c’est sans danger pour ma fraisouille. Si vous êtes sportives, j’espère que vous pourrez aussi continuer à pratiquer vos activités préférées et si ce n’est pas le cas, dîtes vous que c’est une période qui ne dure que 9 mois. Quand on y pense, 9 mois dans une vie ce n’est rien.

Sport et grossesse_Complètement Fraisy

Mes activités sportives sur les 3 derniers mois :

La marche rapide

A défaut de pouvoir courir, je me suis mise à la marche rapide. Qu’est-ce que ça fait du bien de se dégourdir les jambes ! Là où nous nous sommes installés, ce ne sont pas les sentiers ou les bords de plage qui manquent alors j’ai plutôt de la chance niveau diversité du parcours. En général, je fais une marche assez longue mais je ne dépasse pas 1h10, mes jambes fatiguent vite passé 1h et le ventre tire aussi. Sur les deux dernières sorties, j’ai osé inclure un peu de running parce que ça me manque trop. Prudence avant tout, je n’ai pas pris de risque. En fait mon allure était juste un peu plus rapide que sur la marche rapide et j’ai bien déroulé les jambes afin de limiter les secousses. Bilan plutôt positif, pas de douleur post run à l’horizon, je recommencerai !

Le vélo 

Je n’ai pas de vélo d’appartement parce qu’avec Cheri d’habitude nous préférons faire de vraies randos à vélos, voir défiler le paysage plutôt que la série TV. Après, peut-être que pour la grossesse cela aurait été plus judicieux et plus pratique d’avoir un vélo chez moi car niveau posture ce n’est pas du tout la même chose. J’ai fait quelques sorties mais la dernière remonte bien à 1 mois voire plus. Du coup pas sure que je puisse en refaire une avec le bidou qui commence à prendre sérieusement de la place. J’essaierai et je vous dirai.

Le renforcement musculaire

Dès que j’ai pu reprendre le renforcement musculaire je l’ai fait. Au delà du fait que j’adore ça, c’est très bon de rester un minimum tonique et musclée quand on est enceinte. Cela permet au corps de mieux supporter les kilos supplémentaires et les changements liés à la grossesse. J’ai décidé de continuer les entrainements avec mon coach Fizzup même si l’intensité est très réduite et même si je dois adapter certains exercices. Cela fait plusieurs années que je m’entraine avec cette application, je me suis habituée au rythme, je sais que j’ai une séance tous les deux jours qui m’attend et que si mes performances baissent, Fizzup s’adapte. Donc pourquoi s’en priver ?

Pour l’instant j’arrive à continuer tout ce qui est exercices bas du corps (relevé de jambes arrière, squats, Y squats, fentes) et haut du corps (pompes sur les genoux, dips arrières, rameur). Ce qui est bien avec Fizzup c’est qu’il y a les séances hebdomadaires et si on en veut plus, il y a toute une série d’Extras pour travailler des zones en particulier ou ajouter un peu de cardio. Vous l’aurez compris, pas d’adbos, pas de burpees pour moi mais j’inclus quand même l’Extra Stretching à chaque séance pour bien m’étirer après l’entrainement. Nouveauté depuis 2 semaines, j’inclus à nouveau l’Extra Cardio sur certains de mes entrainements.Sport et grossesse_Complètement Fraisy

Si je devais dresser un bilan de ces 3 derniers mois, j’ai ce sentiment étrange de monter crescendo dans ce que je fais.

Plusieurs raisons à cela :

  • La peur de perdre ma petite crevette qui disparait petit à petit. Ce n’est pas évident de vivre avec ce sentiment que la vie de quelqu’un dépend de toi. C’est ma première grossesse, notre petite était très attendue et je pense que je ne me serais jamais pardonnée s’il y avait eu un problème suite à une pratique sportive trop intensive. Aujourd’hui, bébé est officiellement « viable », c’est à dire que si elle décide de sortir, elle sera très prématurée mais elle pourra vivre. Pas question de passer du simple au double pour autant mais je suis plus sereine et moins anxieuse.
  • Un emploi du temps qui se décompresse petit à petit, cela me permet de garder du temps et de l’énergie pour penser un peu plus à moi.
  • Un peu comme une débutante, j’ai recommencé le sport après la période des trois premiers mois. Mes capacités reviennent au fur et à mesure, mes muscles se reforment et me donnent plus de force pour aller un peu plus loin à chaque fois.

En bref, je suis vraiment heureuse de pouvoir continuer à faire du sport !! Vous avez dû le remarquer parce que je le dis à chaque fois que j’arrive à écrire un billet, le blog est un peu en suspend en ce moment. J’aimerais vous écrire un billet sport/grossesse par mois jusqu’au terme pour partager l’évolution de mes activités. Je ne fais pas de plans sur la comète, mais ça vous dirait ?

PS : Pas besoin de vous préciser que la pratique sportive est vraiment propre à chacune d’entre nous et dépend de l’avis de notre médecin. Donc ce qui fonctionne pour moi ne sera pas forcement vrai pour vous. 

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Anne-Sophie mai 9, 2017 at 3:41

    Ahlala, ça fait du bien de lire un post comme le tien. Dès le début de ma grossesse, ma sage-femme m’a déconseillé de continuer à aller en salle où je pratiquais des activités cardio genre bodyattack et musculaire (bodypump). Elle m’a conseillé natation (je déteste ça), marche (ok, mais il pleut beaucoup dans ma région) et yoga (je n’aime pas beaucoup car je n’ai pas le sentiment de me défouler). Je faisais du sport 3/4 fois par semaine, parce que j’en avais besoin pour me sentir bien, ne pas culpabiliser de manger ce qui me faisait plaisir. Maintenant que j’ai arrêté, je retrouve de vieux démons par rapport à la nourriture et j’ai très peur de prendre trop de poids. Je suis à 22SA et je n’ai pris que 5kg, mais la suite est incertaine! Du coup je fais des squats, des fentes, des pompes, mais j’ai toujours peur de trop pousser. J’espère que Fizzup proposera des programmes pour femmes enceintes, histoire de nous rassurer…

    En tout cas bravo pour ta constance et ton énergie, tu es resplendissante!

    • Reply Marie La Fraise mai 9, 2017 at 5:48

      Merci beaucoup Mais du coup tu ne fais plus rien du tout ? Tu sais après elles ont toutes le même discours sans forcement connaitre le passif des futures mamans parfois. Elle te connait bien ta sage femme ? Tu lui as dit ce que tu faisais avant et depuis combien de temps ? C’est sur que ce que tu faisais c’était assez intense donc vaut mieux limiter les premiers mois et peut être que c’est justifié. Mais tu vois, sans pour autant tout arreter tu pourrais te remettre à la musculation en baissant le rythmd rythme et en ecoutant aussi ton corps (avec l’avis de ton medecin biensur). Comme je le dis dans l’article, j’ai recommencé avec un nombre de répetition et s’intensité ridicule par rapport à mon rythle habituel mais ça m’a permis de continuer et de progresser jusqu’ici ☺. Et pour la prise de poids ne te fais pas trop d’ulcère au ventre, si tu as des envies c’est aussi parce que ton corps en as besoin. Ça ne veut pas dire que tu peux t’enfiler 3 plaques de chocolat par jour mais ne te focalise pas sur la balance, ma maman avait pris 24kg pour moi et elle a tout reperdu en suivant. En tout cas je te souhaite de profiter de ta grossesse ☺

  • Reply Anne-Sophie mai 12, 2017 at 5:12

    Depuis quelques semaines je fais 20 minutes de renforcement musculaire par jour, un jour le bas du corps, un autre le haut du corps.. Et je marche bien sûr! Je ne sais pas si cela aura un véritable effet sur mon corps, mais aucun doute que cela en a sur le moral et la perception que l’on a de soi!

    • Reply Marie La Fraise mai 18, 2017 at 5:55

      Oui c’est certain, jusqu’à maintenant voir évoluer mon corps n’était pas trop embêtant mais c’est vrai que plus on approche du terme et plus la transformation se fait sentir. Psychologiquement ce n’est pas forcément évident malgrè tout ce qu’on peut dire. Non je ne fais et je ne ferai jamais de régime pendant ma grossesse après cela n’empêche que c’est normal qu’on ait envie de ne pas devenir complètement difforme

    Leave a Reply