Browsing Tag

Run Fast Eat Slow

Blabla, Running, Sport

Run Fast Eat Slow, pour une alimentation adaptée aux runners

juin 20, 2017
Run Fast Eat Slow_completementfraisy

Voilà bientôt 8 mois que je suis enceinte et quasiment autant de temps que je n’ai pas réellement couru. Couru, dans le sens, me faire une sortie au grand air sans me soucier de faire attention à celle qui grandit en moi, en me faisant plaisir sur une sortie longue, en laissant toute mon énergie dans une séance de fractionné….honnêtement, je ne pensais pas que le Running me manquerait autant. Je sais que le jour où ma fraisouille pointera le bout de son nez, j’aurais l’envie et le besoin de rester avec elle h24 pendant un temps mais ça me fait du bien aujourd’hui de me projeter dans le futur, d’envisager la reprise et d’oser me fixer de nouveaux objectifs.

Pour être tout à fait honnête, j’ai déjà un objectif en vue mais je préfère le garder pour moi. Il sera toujours temps de le partager avec vous le moment venu. Du coup, je continue à rester connectée sur les actualités liées au running, je lis pas mal de magazines et de bouquins. A ce propos, J’ai eu la chance de découvrir en avant première le fameux livre Run Fast Eat Slow coécrit par Shalane Flanagan et Elyse Kopecky et adapté en français. L’une d’entre elles vous dit peut être quelque chose car Shalane Flanagan est une ancienne athlète américaine médaillée Olympique tenant du record sur la distance du Marathon en 2014 à Boston (2h22h02). Elyse Kopecky est chef cuisinier et pratique la course également. Ces deux amies de longues date y partagent leur recettes adaptées en particulier à la pratique du running, du petit déjeuner au dîner.

Vous allez me dire, « oui bon des recettes diététiques pour faire le plein d’énergie, c’est vu et revu ». Certainement, cependant j’ai aimé le petit plus apporté à toutes ces recettes. En effet, les premiers chapitres du livre sont consacrés à une sorte d’introduction à leurs recettes. Elles nous expliquent notamment l’importance de la qualité nutritive des aliments qui prime selon elles sur les simples informations de teneur en glucides, protéines et lipides sur lesquelles nous nous focalisons trop souvent. Elles abordent l’importance de la consommation d’aliments naturels de préférence frais, bio, locaux, etc. Elles partagent avec nous ce qui compose leurs réserves dans leurs placards, au frigo et dans leurs paniers légumes/fruits. Shalane et Elyse prennent soin d’expliquer l’intérêt pour elles (et donc pour nous les sportifs) d’avoir ces ingrédients à portée de main pour l’élaboration de leurs repas quotidiens.

En ce qui concerne les recettes, elles nécessitent d’avoir certains éléments que l’on n’a pas forcément dans notre cuisine, mais comme tout, il suffit de faire quelques courses et hop, on n’a plus excuse ! Comme je vous le disais plus haut, pas d’information sur la teneur en protéines ou en lipides, elles partent du principe que tout ce qui se trouve dans leurs recettes a été pensé pour satisfaire les besoins nutritifs du runner. En revanche, il y a pour chacune d’entre elles une petite genèse dans laquelle elles partagent leur expérience liée à la recette. Je trouve cela plutôt intéressant, chaque recette à son histoire.

Enfin, Shalane et Elyse s’entendent à penser que tous les traumatismes liés à la course (fracture de fatigue, anémie, aménorrhée de l’athlète ou encore trouble digestif) sont également dus à une alimentation inadéquat par rapport à l’énergie dépensée lors des entrainements. Elles ciblent donc certaines recettes à réaliser pour aider à prévenir des carences et des blessures. La cuisine ne fait pas tout mais elle participe au bon fonctionnement de notre corps.

Personnellement, cela fait un moment que j’ai remplacé le contenu de mes placards par des aliments plus sains. Contrairement à beaucoup d’idées reçues, manger sain ce n’est pas se priver ou se restreindre. Au contraire, mon alimentation est riche en bons nutriments, variée, rassasiante, je ne manque de rien et surtout je prends plaisir à cuisiner tout ce que j’entreprends. De plus, avec mon chéri, nous essayons de nous diriger vers une démarche responsable en participant (à notre petit niveau) à la sauvegarde de l’environnement et en achetant local dans la mesure du possible. Du coup, j’adhère totalement au discours de Shalane et Elyse qui prônent le bio, l’artisanal et le local. L’aspect « écolo » mis à part, ce sont des aliments qui seront tellement plus nutritifs que ce que l’on trouve dans les plats préparés ou encore les en-cas à la limite du chimique. J’ai encore beaucoup appris en lisant cet ouvrage, ce qui m’a permis de compléter mes réserves d’indispensables pour réaliser de bons plats variés et équilibrés.

En bref, je vous conseille de lire Run Fast. Eat Slow. car il regorge de bons conseils pour adopter une alimentation adaptée à vos efforts quotidiens et les recettes, pour en avoir déjà tester quelques unes, sont vraiment trop bonnes !

Run Fast Eat Slow_completementfraisy

Houmous à la betterave issu des recettes du livre, trop bon !